Championnats du monde

Publié le par Maude

Le gros "morceau" de ma saison de ski alpinisme est passé... Je rentre de 9 jours en Italie, où j'y ai disputé les championnats du monde. J'ai participé à plusieurs disciplines et mon bilan est mitigé.

Ma première course était la course individuelle. 1600m+ de dénivelé positif sur un parcours très technique, avec beaucoup de cailloux (peu de neige) et dans le brouillard! J'ai fait la première moitié de course en 4e position, mais à la lutte avec Emelie Forsberg (Suède) et Axelle Mollaret (France). Les descentes étant dangereuses, je n'ai pas trop pris de risque. Dans la dernière grosse montée (600m+), ayant lâché Emelie, j'étais 3e, mais Axelle avait pris une petite minute d'avance. Je me sentais étonnamment bien et à ma grande surprise, ai pu rattraper la 2e place avant d'arriver en haut. De plus, j'ai pu prendre encore un peu d'avance afin qu'elle ne puisse pas me suivre dans la descente et la "petite dernière bosse".

J'ai donc passé la ligne d'arrivée, après un peu plus de 2h de course, vice-championne du monde! Les championnats commençaient sur les chapeaux de roue.

La course par équipe ne s'est par contre pas déroulée comme on le pensait. J'ai couru avec Jennifer Fiechter et nous avions de grande chance de médaille. La première montée fut très compliquée car gelée et nous glissions beaucoup. Nous étions en 3e position, pas loin derrière les 2 premières équipes lorsque nous avons attaqué la partie à pied, sur une crête, crampons au pied. Malheureusement, sur les rochers, mes crampons se détachaient tous les 10-15 pas. J'ai perdu donc énormément de temps et arrivées au bout, nous avions bien 15 min de retard. Après réflexion, nous avons décidé d'arrêter la course afin de nous préserver pour les jours suivants.

Puis est arrivée la "Verticale". La course, où j'avais le plus d'espoir de faire une médaille, n'a pas été à la hauteur de mes attentes. Je me sentais bien et je suis partie d'entrée avec la gagnante du jour, Andrea Mayr. A la moitié de la course, j'avais un léger retard mais toujours 2e. Par contre j'ai commencé à être dans le dur et j'avais déjà hâte d'être à l'arrivée. Peu après, j'ai passé à la 3e position et j'ai essayé de tenir le rythme jusqu'au bout afin de tenir cette médaille. Mais environ 2 min avant la fin, je me suis fait dépasser. Je n'en pouvais plus, j'étais "cuite".

Dernière course, le relais, que j'ai couru avec Jennifer Fiechter et Séverine Pont Combe. Une super équipe... On visait la médaille. Chacune a une boucle d'env. 10-15min à faire avec montées, portage, descentes. La poisse est restée avec nous puisque Séverine a perdu un ski dans la descente, alors qu'elle était en 2e position, juste avant de passer le relais à Jennifer. Cette dernière a fait une belle course et me passe le relais en 4e position. J'ai tenté d'aller chercher cette médaille de bronze, en vain. Nous nous sommes donc contentées de la médaille en chocolat, décues. Mais c'est le sport, tout peut arriver, et ce sont dans les moments difficiles que l'on peut voir si une équipe est "soudée".

Pour ma part, j'ai passé de bons moments, avec beaucoup d'émotions (passant de la joie à la tristesse) et de beaux partages avec mes coéquipières. Vive le sport!

Podium de l'Individuelle

Podium de l'Individuelle

Championnats du monde
Championnats du monde

Commenter cet article