Sierre-Zinal, 2e!

Publié le par Maude

Cette année, la course était une manche de coupe du monde de skyrunning... autant dire que le niveau était relevé! Davantage encore que les éditions précédentes.

J'étais prête mais je ne me suis pas mise de pression. Je savais que la concurrence allait être rude, donc je me suis fixée un objectif personnel (passer sous les 3h) et ne pas regarder les autres.

 

J'ai pris le départ presque "zen" et suis montée jusqu'à Ponchette en écoutant que mon coeur et ma respiration afin de ne pas me mettre dans le rouge. Entre Ponchette et Chandolin, j'étais plus ou moins avec Stevie Kremer et Aline Camboulives et je sentais que j'étais bien, que j'étais partie prudemment. D'ailleurs je suis arrivée à Chandolin 1'30 plus lente que l'année dernière.

Sur la partie plus vallonée jusqu'à Tignousa, j'ai quand même senti la fatigue et j'avais soif. Même s'il ne faisait pas chaud, le temps était lourd et j'ai beaucoup transpiré dans la montée. C'est la première fois que j'ai autant bu dans une course. Malgré cela, j'ai pu passer Laura Orgué et j'arrivais à me maintenir devant Aline Camboulives. Stevie était devant.

 

Arrivée à Weisshorn, je me suis rendue compte que je pouvais faire une très belle course car je suis passée en même temps que Christel Dewalle, alors 2e,  et j'ai vu que Stevie (1ère) n'était pas loin devant. Je commençais à souffrir mais je savais que la descente n'était pas un point faible chez moi.

 

Avant la descente finale, il y a un long tronçon valloné où il faut allonger la foulée et j'ai pu compter sur un bon lièvre qui m'a encouragé à aller chercher cette première place. Je ne connais pas son prénom mais le remercie! Je me trouvais entre 45 sec et 1min d'elle. Puis, dans les passages plus caillouteux, une crampe à l'adducteur est survenue. J'ai stoppé ma course (pas le choix! ;-) ) et avec l'aide de mon collègue du Swiss Team de ski alpinisme (qui était là pour encourager), Thomas Corthay, on a streché ma jambe quelques secondes, puis après quelques foulées boitillantes, la crampe a passé.

 

Dernier ravitaillement à Barneuza, j'avais toujours soif. Thomas m'a tendu un verre et fera presque toute la descente finale avec moi, en m'encourageant. Merci Thomas!!!

 

Je savais que j'étais trop loin pour rattraper la 1ère mais j'ai tout donné jusqu'à l'arrivée car on ne sait jamais...

 

J'ai franchis la ligne d'arrivée en 3h03'59, 46 secondes derrière Stevie Kremer qui  a fait une superbe course.

3e Aline Camboulives, un peu plus de 4min derrière. Je félicite aussi Christel Dewalle, une française, qui a fait un très bon chrono pour sa première participation! 

 

Bravo aussi à mon collègue de team, César Costa, qui termine à une belle 3e place (qu'il a été chercher dans la descente finale).

 

Et pour finir, bravo à ma maman qui boucle la course en 5h14, pour sa première participation!

 

 Mon objectif psz2014-3-copie-1.jpgersonnel n'a, certes, pas été atteint (moins de 3h) mais je n'ai aucun regret, je suis très contente de mon résultat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

env. 15 min après le départ... puis durant la course (photos d'Armin Mathieu)sz2014-2.jpgsierre-zinal-2014.jpg                   Dans la descente finale (photo de Jean-Louis Bal)                      sz2014.jpg                                   et à l'arrivée avec Stevie Kremer (photo de Christine Moullet)

Commenter cet article

victor 12/08/2014 21:21

BRAVO Maude,
Il en a fallu de peu,(la crampe en moins,) ça reste de toute manière un grand exploit à ajouter à ton palmarès. On se réjouit de connaître tes résultats de tes futurs marathons. On adore tes
commentaires de ta course, ceux parus dans 24Heures étaient également très pédagogiques pour les non-spécialistes, donc à la prochaine et encore BRAVO. Victor

Laurène 12/08/2014 08:01

Magnifique, splendide, un grand bravo !!!