Marathon d'Amsterdam

Publié le par Maude

2e marathon de ma carrière mais première fois avec les élites (le premier datant de 2008 où j'avais terminé en 3h33).

Pourquoi Amsterdam? Parce que j'avais envie de découvrir cette ville, de courir une fois un "grand" marathon et parce que Tarcis Ancay me l'a proposé.

 

J'ai passé donc un joli week end en compagnie de mon mari et de Tarcis et je les en remercie!

 

Concernant le marathon, j'ai bien aimé le parcours, mais aussi l'effort et la gestion de cette discipline. Je suis partie sur une base de 2h40, c'est à dire 3'47 au km et je regardais ma montre à chaque kilomètre afin d'être sûre de ne pas partir trop vite et/ou de ne pas varier mon allure. Les 13 premiers km, je les ai courus uniquement en me fiant à ma montre, en gardant le tempo et cela allait plutôt bien. Sauf que je n'arrivais pas à me mettre dans un groupe. J'ai donc couru majoritairement seule.

A 15km, j'ai enfin pu courir avec quelques hommes et m'abriter un peu derrière eux car il y a avait un bon vent de face... jusqu'au 20e km. Passé la mi-course, je me sentais bien et j'ai accéléré légèrement, distançant le petit groupe (peut-être une erreur, me dis-je avec du recul). Dès lors, j'ai couru à mon rythme, en ayant de temps à autre de la compagnie. 

 

Au 25e km, j'ai senti que je commencais à manquer un peu d'énergie et j'ai donc pris un gel. Et c'était reparti! Mais aux alentours du 30e km, la fatigue s'est fait ressentir. Mon tempo, que j'ai réussi plus ou moins à tenir jusqu'ici, a baissé quelque peu et j'essayais de fractionner cette dernière partie en petit morceaux afin de me motiver mentalement.

 

33e km, j'ai commencé à avoir une douleur sous ma côte gauche... quelques centaines de mètres plus loin, je fus forcée à marcher, la douleur étant trop intense. J'ai appuyé de toutes mes forces sur ce point, essayé de respirer profondément, et j'ai alterné marche et course jusqu'au...38e km. Je regardais de temps à autre ma montre et en voyant que j'étais à plus de 5min au km, mon objectif a changé... Simplement terminer ce marathon. Vu que j'avais réduit mon allure, ces kilomètres ont été "faciles" au niveau des jambes, c'était agréable! ;-) Mais j'étais frustrée car dès que j'accélèrais, "un coup de poignard" me remettait à l'ordre.

 

Tarcis et Jean-Marc m'attendaient au 38e km, et, par chance, le point m'a laissé accélérer un peu et donc, j'ai pu reprendre un rythme de plus en plus "normal" du 39e km jusqu'à l'arrivée, encouragée par Tarcis qui a couru à côté de moi sur 2,5 kms! Merci à lui!

 

J'ai donc passé la ligne d'arrivée en 2h48'11, en 8e position (femmes), contente de cette expérience, de "l'avoir fait", mais en me disant qu'il y aura certainement une prochaine fois!

 

Place maintenant à la récuperation, en faisant 2 semaines sans entrainement!

 

amster.png

 Mon graphique de la courseIMAG1436.jpg

 

IMAG1430.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emilie 02/11/2014 15:38

Coucou, merci pour ce partage d'expérience.
Bravo et bonne continuation.
J'attend les prochains articles :-)
Emilie