Fin du 2e mois de grossesse

Publié le par Maude

Suivez moi lors de ma grossesse, ainsi que mes entrainements pour revenir au plus haut niveau...

1er et 2e mois de grossesse
Les 5 premières semaines, je me sentais très bien. J’ai continué à m’entrainer mais en ne faisant plus d’intensité (ma fréquence cardiaque ne dépassait pas 165bpm) (fréquence cardiaque max à 183bpm). Mais, à environ 3 semaines, j’ai eu de légers saignements du à un petit hématome et ma gynécologue m’a fortement conseillé de ne plus pratiquer de sport, de rester le plus tranquille possible pendant 2-3 semaines. Ce que j’ai fait, même si je me sentais en pleine forme.
Vers la 6e semaine, dès que j’ai pu reprendre le sport…j’en avais plus envie. En effet, je me sentais très fatiguée et nauséeuse. Après quelques jours de repos supplémentaire, je me motivais à bouger un peu et me suis rendue compte que cela me faisait du bien. Je n’étais pas plus fatiguée et surtout, je me sentais mieux dans ma peau (et ma tête), avais l’impression de « revivre » et avais plus d’entrain.
J’ai donc continué à pratiquer mon sport favori qu’est la course à pied (mais à un rythme moins élevé), fait du vélo (surtout à l’intérieur) et de la marche rapide (avec montée). 4-5h par semaine réparti en 4-5 entrainements.
Sensations générales : molle, sans énergie, souvent fatiguée, nauséeuse
Physiologie :
- augmentation volume sanguin et de la fréquence cardiaque (due à l’augmentation des œstrogènes, entre autres). La fréquence cardiaque augmente environ de 5bpm.
- diminution de la pression sanguine à cause d’une vasodilatation artérielle
- on se sent plus vite essoufflée
Conseils :
Pour les sportives, vous pouvez continuer à exercer votre sport comme vous avez l’habitude, en évitant d’aller chercher vos limites et de finir très fatiguée.
Pour les non-sportives, ce n’est pas une bonne période pour commencer un sport, vu l’état général, mais bougez un maximum. Cela améliorera l’irrigation de l’embryon et cela luttera contre la constipation, présente parfois lors de la grossesse.
Evitez d’aller au-delà de 2500m d’altitude. La baisse d’oxygène pourrait être ressentie par l’embryon.
Par contre, ne pensez surtout pas que le sport provoque une fausse-couche. Une grande majorité des fausses-couches sont dues à des anomalies chromosomiques et non, dues aux secousses provoquées par la course à pied, par exemple.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

victor 13/02/2016 20:38

Hello Maude,
Nous sommes contents que tout se passe bien pour toi et d'apprendre que les secousses n'affectent en rien le bien-être du petit(e). Tes conseils sont motivants pour les futurs les jeunes mères sportives.
Bonne continuation et salutations à toute ta petite famille. Enjoy running. Victor