Camp d'entrainement et objectif de l'été

Publié le par Maude

une partie de l'équipe à l'entrainement
une partie de l'équipe à l'entrainement

Voilà longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles...

Les jours se suivent et se ressemblent, je m'entraine toujours environ 5x/sem mais sans plan, sans intensité, juste des sorties pour le plaisir et la forme.

Lors du long week end de l'ascension, j'ai rejoins les membres du team "BCV's Mount Asics" pour un camp d'entrainement à Ovronnaz. Malgré la neige et le froid, nous avons pu faire de jolies sorties. Cette fois, mon cœur n'a pas eu le choix de battre plus vite, afin de pouvoir suivre cette joyeuse équipe! ;-) Cela m'a fait très plaisir de les revoir et de partager des moments avec eux. Cela m'a fait aussi beaucoup de bien de pouvoir m'entrainer librement, sans m'organiser avec la famille et de pouvoir mettre les pieds sous la table, en rentrant des entrainements. ;-)

La saison des courses à débuté et certains se sont peut être demandés pourquoi je n'ai encore rien fait, pourquoi je suis toujours dans cette "période de pause"...C'est vrai que cela commence à faire long depuis ma dernière course de ski-alpinisme, le 7 mars.

Alors voilà, vous allez avoir l'explication. Depuis la Patrouille des Glaciers (mai 2014), nous songeons (avec mon mari) à avoir un 2e enfant et, pour tout vous dire, je ne pensais pas faire de compétition en ski alpinisme cette dernière saison (en pensant que d'ici là, je serais enceinte). J'ai quand même continué à m'entrainer comme d'habitude, en avançant mois par mois. Bien m'en a pris puisque la saison de course à pied 2014 fut exceptionelle. A l'entrée de l'hiver j'ai choisi de faire nettement moins de compétitions (voir pas du tout si l'heureux événement arrivait). Vu que la nature en a décidé autrement, j'ai pu faire les championnats suisses en janvier et les mondiaux en février.

Depuis février, sur conseil médical, j'ai décidé de lever le pied. Et, cet été, je ne ferai normalement pas de compétition. En effet, je n'ai pas envie de prendre un départ en sachant que je ne suis pas prête et que je vais mettre x temps de plus que l'année passée.

Je prends donc cette période comme un "ressourcement" autant physique que psychique. Cela fait du bien de ne plus penser compétition. Et, si tout va bien, je vous annoncerai prochainement une bonne nouvelle!

et à l'arrivée!

et à l'arrivée!

Aperçu de nos sorties...

Commenter cet article